Etienne Bernardot
ARTISTE HYBRIDE:

Créations visuelles, scénographies, conceptions lumières
PERFORMANCES, SPECTACLES VIVANTS, INSTALLATIONS
   
Compagnie
Le Sonart
Première séance de travail avec la compagnie Sonart à Stéréolux, Nantes, mars 2019.

>> Rubrique performances visuelles
Performances visuelles
Compagnie Le Sonart




Guitares électriques, effets, samplers: David Chevallier
Batterie augmentée: Florian Chaigne
Laptop, Usine: Sylvain Thévenard
Création live vidéo: Etienne Bernardot

Sculpteurs de sons, malaxeurs de textures, créateurs de formes, trois musiciens s’associent à un vidéaste pour donner naissance à un maelström visuel et sonore inclassable.
Atmosphères oniriques, déluges mécaniques, Dentelles cristallines et murs de sons y cohabitent au sein de formes improvisées et néanmoins rigoureusement organisées.
L’énergie et l’inventivité du couple guitare/batterie, sont transcendés par les traitements électroniques. Les machines soulignent, se superposent, et parfois s’opposent au sons acoustiques.
La manipulation d’objets et de matières en direct, est filmée et traitée par la vidéo, pour créer des images étonnantes, fantasmagoriques.
Les machines vidéo et audio sont reliées, pour une plus grande interaction.
Un voyage visuel et sonore en terra incognita.

Premier temps de travail à Stéréolux à Nantes en mars 2019



[ visUal Live ]




Conception: Ilia Gilbertas et Etienne Bernardot
Création visuelle: Ilia Gilbertas et Etienne Bernardot

[visUal Live] est une performance visuelle adaptable et évolutive en rapport avec l'environnement sonore que propose le musicien.
La création visuelle est faite en direct par manipulation d'objets, de matières, de lumières et d'images générées par un ordinateur. Une caméra capte cette manipulation puis projette sur écran.

Première représentation avec le musicien Rohan1000 le 1er avril 2017 à la Gendarmerie, Vitry-sur-Seine
https://soundcloud.com/rohan1000



Digital Walla




Création visuelle: Etienne Bernardot et Mathieu Sanchez
Production: Crossed Lab

Digital Walla est une expérience, un croisement entre cultures indienne et française, entre art vidéo, sonore, danse et jeu du temps présent…

C'est une opportunité offerte par le festival Sandscape, une volonté croisée de se faire rencontrer cultures, arts et technologies indiens et français.

Thème:
La logique de surproduction est omniprésente. L'Inde est ainsi un pays largement impacté par ces mécanismes de surproduction matérielle en même temps qu'elle est un carrefour d'immatérialités : cultures, religions, savoirs se croisent dans cet espace aux frontières si larges qu'elles en paraissent infinies.
Nous voulons explorer ces frontières : technologies, productives et artistiques. Récupérant des matériaux visuels, sonores et physiques (objets trouvés au long de notre voyage), qui représenteront notre perception immédiate et sensible, réactive, à la découverte de ce continent. C'est cette matière que nous partagerons avec artistes (danseurs, musiciens, vidéastes) et artisans du Rajasthan, partenaires du Sandscape, pour une performance unique.

Déroulé:
Nous commencerons par une résidence d'accueil et de création au centre d'art What about art ? à Mumbai puis irons au Rajasthan rencontrer les artistes et artisans avec lesquels nous travaillerons.
Voyage du 25 janvier au 12 février 2017 … vers l'autre, ce frère inconnu qu'il nous tarde de rencontrer.

http://ma-s.me
https://facebook.com/digitalwalla
http://crossedlab.org



TEMPS RÉELS, performance audio et vidéo




Création visuelle et scénographie: Etienne Bernardot
Création sonore: Stéphane Bissières

TEMPS RÉELS est une performance Techno / Expérimentale dans laquelle le public est spectateur de chaque étape de la création électronique sonore et visuelle. La manipulation y est partie intégrante de la représentation.

Le système est conçu pour être en constante interaction avec ses opérateurs. Selon le lieu et le public, le duo module sa proposition : de l’expérimental « industriel » à une Techno ample et électrique. La percussion minimale hypnotise et évolue de façon organique vers une structure industrielle en générant des constructions géométriques radicales projetées sur une vasque transparente. Filmées puis reprojetées, elles se jouent des perspectives et des matières, interrogeant la représentation du réel à travers la perception de l’image, de la sensation sonore et du temps.

Les esthétiques sonores et visuelles sont directement reliées, la musique improvisée sur dispositif électronique s’inspire des minimalistes américains, de l’acousmatique mais aussi des minimales allemandes hypnotiques initiées par Basic Channel.


Selection de concerts : Le Hublot (Nice, Sept. 2013), Nuit Blanche (Bruxelles, Oct. 2013), Festival Vision’R (Lille, Nov. 2013), Pavillon des artistes (Paris, Dec. 2013), Datacenter (Paris, Jan. 2014), Festival Vidéoformes (Clermont Ferrand, Mars 2014), Festival Electrochoc (Lyon, Avril 2014), Le Tétris (Le Havre, Fev. 2014), Cité des Sciences (Paris, Avril 2014), Festival de Cannes (Bateau Arte, Mai 2014), Trabendo (juin 2015) etc.

L'émission Tracks (Arte) a consacré un reportage sur l'art génératif et notamment sur " Temps Réels " le 05/04/2014:
http://www.arte.tv/fr/paris-a-son-bunker-digital/7829280,CmC=7829384.html



EXCITATIONS


Création visuelle: Etienne Bernardot et Mathieu Sanchez
Création sonore: Jaromil Perinsky

Ce projet est en cours de création. Nous avons fait une première résidence de travail chez Fées d'Hiver: feesdhiver.fr





DE 2000 À 2010


Etienne Bernardot a créé plusieurs performances visuelles entre 2000 et 2010 en collaboration avec plusieurs musiciens, tel que Polaroïd, xtronik, Gast Fall... Il s'est produit dans plusieurs salles de concert, tel que Mains d'Oeuvre, le Lieu Unique, le Divan du Monde... et plusieurs festivals.